Archives . Nathalie . S'abonner . Contact . Admin

Unilever

Gateau.com

Rechercher une actualité

Rubriques Agroalimentaire

Dernières actualités

Vos actualités préférés

Pour les agronautes


Recevoir nos actualités par email :

Edition

Bienvenue dans la rubrique Unilever du blog Agroalimentaire.fr !
Unilever sur Agroalimentaire .fr

 

Unilever améliore ses margarines

Le 30/07/2008

Après SAINT HUBERT, c'est au tour des margarines du groupe UNILEVER (marques Fruit d'Or et Planta Fin) de s'engager pour une amélioration de leur profil nutritionnel. Il s'agit d'un engagement volontaire signé entre UNILEVER et le Ministère de la Santé qui vise à réduire le taux d'acides gras saturés d'au moins 5% pour 2010 puis jusqu'à 10 % et à enrichir en oméga 3 toutes ses matières grasses à tartiner et à cuire.

Unilever cède ses huiles Bertolli

Le 24/07/2008

UNILEVER a conclu un accord de cession de la branche huile d'olive et vinaigre de marque Bertolli avec le groupe espagnol GRUPO SOS, déjà propriétaire de l'huile d'olive Carbonell. UNILEVER conservera cependant les autres activités de Bertolli : produits surgelés, margarine et sauces. La transaction, d'environ 630 millions d'euros, aura lieu en fin d'année.

UNILEVER investit les crèmes glacées russes

Le 06/02/2008

UNILEVER vient d'acquérir le fabricant de crème glacées russe INMARKO, qui réalise un chiffre d'affaires d'environ 115 millions d'euros et emploie 4 500 personnes. Cette acquisition conforte UNILEVER dans sa position de leader mondial sur le marché des crèmes glacées.

UNILEVER se sépare de ses sauces américaines

Le 15/11/2007

UNILEVER vient de céder ses marques de sauces Lawry's et Adolph's au canadien MC CORMICK pour 410 millions d'euros.

UNILEVER, Suppression d'emplois chez Cogesal Miko

Le 15/11/2007

UNILEVER envisage la suppression de 254 emplois dans son usine de glaces de Saint Dizier, Cogesal-Miko, en 2008.

UNILEVER fermera trois sites aux Pays Bas

Le 16/10/2007

Le plan de restructuration prévu par UNILEVER cet été prend forme avec l'annonce de la fermeture, envisagée d'ici fin 2008, de trois usines aux Pays-Bas. Près de 470 postes sont concernées par ces fermetures.

UNILEVER se sépare de Boursin

Le 07/09/2007

Créé en 1963 par François Boursin, la marque de fromage fondu Boursin, va être mis en vente par le groupe UNILEVER. L'usine de fabrication du Boursin, basée en Normandie, emploie 150 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 95 millions d'euros. Cette annonce s'inscrit dans le cadre de la restructuration entamée par UNILEVER qui avait déjà annoncé des suppressions d'emplois et pourrait envisager d'autres cessions, comme l'usine Alsa.

UNILEVER, Suppression de 20 000 emplois

Le 07/08/2007

UNILEVER poursuit son plan de restructuration et envisage la suppression, dans les quatre prochaines années, de 20.000 emplois, soit 11 % de ses effectifs mondiaux, afin de réduire de 1.5 milliard d'euros par an son coût de main d'oeuvre et d'atteindre une marge opérationnelle supérieure à 15% du chiffre d'affaires. En parallèle, une cinquantaine de sites de production, sur les 300 actuels, fermeront. Le groupe avait déjà annoncé la suppression de 200 emplois au niveau de son siège en France. Sur le deuxième trimestre, UNILEVER réalise un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 10.526 millions d'euros et un bénéfice net en hausse de 16 % à 1,207 milliard d'euros. Depuis le début de l'année, l'Europe connait la croissance la plus faible avec seulement +2.6% alors que le bloc Asie/Afrique réalise +11.3% et le continent américain +4.9%.

UNILEVER, Débats autour de la boisson Knorr Vie

Le 30/03/2007

Selon le journal Le Figaro, l'innovation à gros succès du groupe UNILEVER, la bouteille de jus de fruits et légumes, Knorr Vie, commercialisée depuis deux ans dans plusieurs pays européens et six mois en France, serait dans la tourmente. Une nutritionniste, Béatrice de Reynal, aurait réalisé un audit nutritionnel du produit qui, selon elle, n'est pas en adéquation avec les spots publicitaires qui vantent les vertus nutritionnelles du produit (200g de fruits et légumes) et leur naturalité. Elle a donc porté ce dossier devant la Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des Fraudes. UNILEVER, de son côté, a publié un communiqué pointant notamment l'absence de connaissances des matières premières utilisées et process de la part de la nutritionniste.

UNILEVER supprime des emplois chez Fralib

Le 16/02/2007

UNILEVER a assuré aux salariés de son usine de thés et infusions située à Gémenos (Bouches-du-Rhône) que le groupe croyait toujours en l'avenir du site mais sous réserve de gagner en compétitivité. FRALIB, qui produit des petites séries de thé en sachets classiques pour le marché français, italien et néerlandais affiche un coût de production deux fois plus élevé que le site de Bruxelles, spécialisé dans la production de thés haut de gamme destinés à l'Europe de l'Ouest. Aussi, pour maintenir un coût de production aux alentours de 20%, la Direction estime inévitable la suppression de 57 postes sur les 246 actuels.

UNILEVER, Mouvement au conseil d'administration

Le 08/01/2007

Antony Burgmans, actuel président du conseil d'administration de la firme UNILEVER, sera vraisemblablement remplacé en mai 2007 dans ses fonctions par le suédois Michael Treschow (Ericsson). Le groupe devrait annoncer officiellement le nom de son successeur en février. UNILEVER a vu son chiffre d'affaires progresser de 4.8% sur le troisième trimestre 2006.

UNILEVER, Six centres d’excellence pour la R et D

Le 07/12/2006

UNILEVER envisage une restructuration de ses 64 centres de recherche et développement alimentaire autour de six ‘centres d’excellence’ européens situés en Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Pays-Bas et Pologne, complété par 23 centres locaux, d’ici fin 2008. Si le budget reste de 200 millions d’euros, cette réorganisation se traduira par une réduction des effectifs de 240 salariés sur les 1 160 que compte cette branche.

UNILEVER, Suppression d'emplois pour Lipton

Le 07/12/2006

UNILEVER vient d'annoncer la suppression de 57 emplois sur son site de Gémenos (13) au début de l'année 2007. Le site, spécialisé dans la production de thés aux marques Lipton et Elephant, n'est plus jugé assez compétitif par le siège du groupe, qui envisage également d'y investir 700 000 euros pour le remettre à niveau. L'usine de Gémenos emploie actuellement 246 salariés et produit 1.8 milliard de sachets de thé par an. Les employés se sont mis en grève mercredi pour protester contre cette restructuration.

UNILEVER, Cession des surgelés à Permira

Le 04/11/2006

La cession de l'activité surgelée européenne du groupe UNILEVER à la société d'investissement PERMIRA a été finalisée pour un montant de 1,725 milliard d'euros.

UNILEVER, Cession de ses surgelés à Permira

Le 30/08/2006

UNILEVER vient de finaliser la vente de son activité surgelés à la société d'investissement PERMIRA FUNDS pour un montant de 1,7 milliard d'euros. Cette branche, représentant 3 500 salariés dans 10 pays européens, avait été mise en vente en février dernier par UNILEVER. La vente exclue l'Italie, l'Amérique du Nord et l'Espagne, où la filiale vient d'être vendue à BONDUELLE cet été, ainsi que le secteur des crèmes glacées (affichant 15% de rentabilité). Face à une baisse de la consommation et à la concurrence assidue des MDD (60% des parts de marché en volume), les résultats de l'activité surgelés de UNILEVER ont affiché une baisse de 4.7% en 2005. Le groupe souhaite se recentrer sur des marchés porteurs comme les margarines (Planta Fin), les glaces (Carte d'Or, Miko)et le thé (Lipton).

MAAF - UNILEVER soutenus par le tribunal

Le 14/06/2006

Le tribunal de grande instance de Paris a émis un jugement favorable à l'asociation entre l'assureur Maaf et le groupe UNILEVER concernant la gamme de produits anti-cholestérol Proactiv. Fin 2005, l'association UFC-Que Choisir s'était élevée contre ce rapprochement, considérant que la campagne publicitaire menée était de nature à induire le consommateur en erreur. Le tribunbal vient d'en juger autrement, le message faisant clairement mention que les produits "enrichis en stérols végétaux Fruit d'or Proactive réduisent sensiblement le mauvais cholestérol dans le cadre d'un régime adapté, en particulier riche en fruits".

UNILEVER MAAF, le partenariat dénoncé

Le 28/03/2006

Suite à l'annonce d'un partenariat entre MAAF Assurances et UNILEVER, l'UFC-Que Choisir assigne la mutuelle en justice. En novembre dernier, MAAF Assurances avait annoncé que ses assurés bénéficieraient d'une réduction de cotisation s'ils consommaient des produits de la marque Proactiv, produits riches en stérols végétaux ayant une action favorable sur le taux de cholestérol. L'UFC-Que Choisir considère que ces publicités peuvent induire en erreur les consommateurs et omettent de mentionner certaines précautions et d'autres facteurs intervenant dans la baisse du cholestérol, notamment la nécessité de conserver une activité physique et d'être suivi médicalement.

UNILEVER, Vers une cession de ses surgelés

Le 10/02/2006

Afin de poursuivre sa stratégie de recentrage, UNILEVER envisage de cèder sa branche surgelés en Europe (marque Iglo) mais en conservant les glaces, produit phare. Ces activités concernent 10 pays et 3 500 salariés. Parallèlement, UNILEVER affiche de bons résultats : 3,9 milliards d'Euros de bénéfice net (+35%) et 39,6 milliards d'Euros de chiffre d'affaires (+3%).

UNILEVER, les surgelés dans la tourmente

Le 18/09/2005

UNILEVER envisage de vendre MORA, sa marque de surgelés aux Pays Bas et en Belgique. Le groupe recherche également des solutions stratégiques concernant ses autres marques en surgelés comme Findus ou Iglo car les ventes de cette branche ont chuté de 3.4%.

Unilever se dote d'un centre d'innovation

Le 13/04/2005

UNILEVER, leader sur le marché des sauces et condiments avec 20% de parts de marché, vient d'ouvrir un centre européen d'innovation sur les sauces à Dijon. Avec 60 personnes de plusieurs nationalités différentes, ce centre est dédié à la mise au point des futurs sauces et condiments de Unilever, Bestfoods et Amora Maille.

 

Agroalimentaire.fr, le blog d'Agrojob.com